Hurricane Lane (2018) - Hurricane Lane (2018)

Un Article De Wikipédia, L'Encyclopédie Libre

Pin
Send
Share
Send

Hurricane Lane
Ouragan majeur de catégorie 5 (SSHWS/NWS)
Voie 21/08/2018 2350Z.jpg
Hurricane Lane à son intensité maximale au sud-est de Hawaii le 22 août
Formé15 août 2018
Dissipé29 août 2018
(Reste faible après le 28 août)
Vents les plus élevés1 minute soutenue: 160 mph (260 km / h)
Pression la plus basse926 mbar (hPa); 27.34 inHg
Décès1 au total
Dommage≥ 250 millions de dollars (2018 USD)
(Total des pertes économiques)
Zones affectéesHawaii
Partie de la Saison des ouragans du Pacifique 2018

Hurricane Lane était un puissant cyclone tropical qui ont amené des pluies torrentielles et des vents violents à Hawaii fin août 2018. La tempête a été la plus humide jamais enregistrée à Hawaï, avec des accumulations de précipitations maximales de 58 pouces (1 473 mm) le long des pentes orientales de Mauna Loa. Lane était le douzième nommé tempête, sixième ouragan, quatrième ouragan majeur, et le premier des trois Ouragans de catégorie 5 du record Saison des ouragans du Pacifique 2018. Le cyclone provient d'un zone de basse pression qui s'est bien formée au sud-ouest de Mexique le 13 août. Poursuivant vers l'ouest à travers une région aux conditions atmosphériques et océaniques favorables, le système s'est régulièrement intensifié au cours des jours suivants. Il a atteint un pic initial en tant que Ouragan de catégorie 4 le 18 août. Temporairement inhibé par des conditions plus hostiles, l'ouragan s'est légèrement affaibli avant de reprendre des forces et d'atteindre le statut de catégorie 5 le 22 août au sud d'Hawaï. La voie a culminé avec des vents de 160 mi / h (260 km / h)[nb 1] et un pression barométrique sur 926mbar (hPa; 27.34 inHg). Par la suite, l'ouragan a tourné vers le nord et a ralenti. Pendant cette période, des pluies torrentielles ont frappé une grande partie des îles hawaïennes. Des conditions défavorables ont de nouveau affecté l'ouragan, et il s'est dégradé en dépression tropicale le 28 août avant de se dissiper le lendemain.

Lane a incité la délivrance de veilles et avertissements d'ouragan pour chaque île d'Hawaï. Du 22 au 26 août, Lane a apporté de fortes pluies à une grande partie de la Îles du vent hawaïennes, qui ont provoqué des inondations soudaines et des glissements de terrain. Les effets étaient les plus importants dans et autour Hilo où plusieurs quartiers ont été inondés. À travers Grande île, 159 structures ont été endommagées ou détruites. Des vents violents ont abattu des arbres et des lignes électriques Maui, et des feux de brousse se sont allumés à la fois sur Maui et Oahu. Un décès est survenu le Kauai. Les glissements de terrain et les inondations ont endommagé les routes dans tout l'État; les réparations ont pris fin en avril 2019. Les pertes économiques totales causées par l'ouragan ont dépassé 250 millions de dollars.[nb 2] En septembre, le président Donald Trump a déclaré une grande partie d'Hawaï zone sinistrée; le Agence fédérale de gestion des urgences a finalement fourni environ 10 millions de dollars d’aide.

Histoire météorologique

Carte traçant la trajectoire et l'intensité de la tempête, selon l'échelle Saffir – Simpson
Carte traçant le tracé et l'intensité de la tempête, selon le Échelle Saffir-Simpson

Le 31 juillet 2018, un vague tropicale émergé au large de la côte ouest de Afrique. Il s'est déplacé vers l'ouest à travers l'Atlantique avec peu ou pas convection (activité averse et orage) avant de traverser Amérique centrale et entrant dans le bassin du Pacifique oriental le 8 août. Une activité convective intermittente s'est enflammée le 11 août, et un zone de basse pression consolidé le 13 août à environ 1415 km au sud-ouest de Basse Californie du Sud.[1] Une organisation accrue du système a marqué son développement en une dépression tropicale, le quatorzième de la saison, à 00h00UTC le 15 août.[1][2] Un grand crête subtropicale au nord, le système naissant suivait une direction générale ouest-ouest-nord-ouest, direction qu'il maintiendrait pendant environ une semaine. Basé sur Estimations de l'intensité du satellite Dvorak, on estime que le système est devenu une tempête tropicale plus tard dans la journée. À ce moment-là, le Centre national des ouragans (NHC)[nb 3] attribué c'est le nom voie.[1][4]

Conditions environnementales favorables, y compris températures de surface de la mer moyenne de 81,5 à 82,4 ° F (27,5 à 28 ° C) et faible cisaillement du vent, a favorisé l'intensification.[1][5][6] Du 16 au 18 août, Lane a subi intensification rapide.[1] Un noyau interne défini avec symétrique sortie en altitude organisé le 17 août, et imagerie satellite micro-ondes a montré un œil aux niveaux inférieurs du cyclone. Cela a marqué son intensification en un ouragan, avec des vents dépassant 119 km / h.[6] Au matin du 18 août, la tempête a montré un œil bien défini de 27 km de large entouré d'une convection très profonde.[7][8] Vers midi UTC ce jour-là, Lane a atteint son intensité maximale initiale avec des vents de 220 km / h, à environ 2 915 km au sud-ouest de Baja California Sur. Cela l'a classé dans la catégorie 4 sur le Échelle Saffir-Simpson.[1]

NOAA Chasseurs d'ouragan survolant l'œil de Lane tôt le 22 août. Leurs mesures ont incité Lane à devenir un ouragan de catégorie 5

Tôt le 19 août, le Central Pacific Hurricane Center (CPHC)[nb 4] a assumé la responsabilité de la tempête après son passage 140 ° O.[1] L'augmentation du cisaillement du vent a perturbé l'organisation de la tempête, allongeant la convection d'est en ouest et ouvrant la mur oculaire au sud-ouest.[9][10] Malgré des prévisions répétées appelant à une poursuite de l'affaiblissement de la tempête,[10] Lane a maintenu son intensité tout au long de la journée.[1] Chasseurs d'ouragan a commencé la reconnaissance aérienne le 20 août et a constaté que le système était plus puissant que ce qu'indiquaient les estimations satellitaires.[11] En approchant du bord ouest de la crête subtropicale, le mouvement vers l'avant de Lane ralentit et se déplaça progressivement vers le nord-ouest.[12] L'œil de l'ouragan est redevenu distinct le 21 août et la convection qui l'accompagne est devenue plus intense. Les données de reconnaissance vers 09h00 UTC ont montré un renforcement continu, avec un mélange de données observées donnant une intensité estimée de 150 mph (240 km / h).[13] Les observations continues des chasseurs d'ouragan indiquent que Lane est atteint Force de catégorie 5 vers 00h00 UTC le 22 août.[1] Ils ont observé des vents de 168 mi / h (270 km / h) à ce moment; cependant, le CPHC a évalué son intensité à 160 km / h (160 mi / h) en se basant sur un mélange d'observations et d'estimations satellitaires.[1][14] Radiomètre hyperfréquence à fréquence échelonnée (SFMR) des chasseurs d'ouragan ont indiqué des vents de surface de pointe de 177 mph (285 km / h) à environ 06h00 UTC, et un dropsonde observé le central pression est tombé à un minimum de 926 mbar (hPa; 27,34 inHg).[1]

À son apogée le 22 août, Hurricane Lane était à environ 320 mi (515 km) au sud-est de South Point, Hawaï.[1] Augmentation du cisaillement du vent à partir d'un niveau supérieur approchant creux induit à nouveau un affaiblissement le 23 août.[1][15][16] L'affaiblissement continu du jour suivant comprenait la dégradation de l'œil de Lane et sa structure convective devenait de plus en plus elliptique.[17] Pendant ce temps, l'ouragan a tourné presque plein nord.[1] Le cisaillement du vent de plus en plus intense a provoqué l'effondrement du noyau interne du cyclone.[1][18] Le centre de circulation a été exposé avec une maigre convection limitée au nord-est au début du 25 août, marquant la dégradation de Lane en tempête tropicale. L'affaiblissement brutal a coïncidé avec le retour de la tempête vers l'ouest dans le les vents de l'est, loin des îles hawaïennes. À son approche la plus proche, Lane était située à environ 240 km au sud et à l'ouest des îles principales.[1][19] Bien que la tempête elle-même ait continué de s'affaiblir, des averses et des orages à l'est de son centre ont entraîné des pluies torrentielles à travers Hawaï.[20] Du 26 au 27 août, Lane a fluctué en force entre le statut de tempête tropicale et de dépression tropicale.[1] Une convection sporadique, parfois intense, s'est produite pendant cette période.[21][22] Le 27 août, Lane s'est brièvement réorganisé avec un éclat de convection au-dessus de son centre et caractéristiques de baguage se développant à l'est.[23] Le lendemain, la convection est devenue très éloignée du centre et sans autre développement, le système a dégénéré en un résidu bas.[1] La circulation est devenue de plus en plus déformée et le cyclone s'est dissipé plus tard le 29 août alors qu'il était absorbé dans une dépression de niveau supérieur.[1][24][25] Ce bas de niveau supérieur finirait par devenir un tempête subtropicale le long de la Ligne de données internationale le 1er septembre.[24]

Les préparatifs

Des employés chargés du moral, du bien-être et des loisirs assemblent et vérifient les trousses de préparation d'urgence à Joint Base Pearl Harbor – Hickam avant l'ouragan Lane
Moral, bien-être et loisirs les employés examinent les trousses de préparation d'urgence à la base commune Pearl Harbor – Hickam avant l'ouragan Lane

L'ouragan Lane a été la tempête la plus puissante à menacer Hawaï depuis Ouragan Iniki en 1992.[26] Du 21 au 22 août, alors que Lane s'approchait du Îles hawaïennes, veilles et avertissements d'ouragan ont été émis pour Comté de Maui, Comté d'Hawaï, Oahu, et Comté de Kauai. L'incertitude quant à la proximité de l'ouragan a conduit à des veilles et des avertissements couvrant une vaste zone. La confiance accrue des prévisionnistes le 24 août a conduit à une réduction de la portée des avertissements. La dégradation du cyclone et son détournement concomitant d'Hawaï les 25 et 26 août ont entraîné l'arrêt des veilles et des avertissements.[1]

Tous les districts scolaires de l'État ont fermé entre le 22 et le 24 août, et tous les employés non essentiels de l'État sur la grande île et Maui on leur a dit de rester à la maison ces jours-là. Hawaiian Airlines annulé les frais de modification pour tous les billets impliquant Hawaï du 21 au 26 août.[27] American Airlines, Hawaiian Airlines et United Airlines annulé plus de deux douzaines de vols intérieurs et internationaux à Aéroport international d'Honolulu, Aéroport international de Hilo, Aéroport de Kahului, et Aéroport de Lihue.[28] Tous les ports commerciaux de Hilo et Kawaihae a suspendu les opérations le 23 août.[29] Nombreux parcs d'État et des sentiers de randonnée fermés sous la menace d'inondations et de glissements de terrain.[30]

Le 22 août, les États-Unis Marine et Aviation a repositionné les actifs à l'échelle de l'État, principalement au Joint Base Pearl Harbor – Hickam, pour les protéger de l'ouragan. Les navires de la marine ne faisant pas l'objet de travaux d'entretien ont reçu l'ordre de sortie, mais restent suffisamment proches pour permettre des efforts de secours rapides si nécessaire. Les avions ont été stockés dans des cintres ou transportés vers des aérodromes en dehors de la trajectoire projetée de l'ouragan.[31] Le Cimetière commémoratif national du Pacifique fermé les 24 et 25 août et visites au USS Arizona Mémorial ont été suspendus.[32][33] Président Donald Trump a publié une déclaration d'urgence pour Hawaï. Le Département de la sécurité intérieure Agence fédérale de gestion des urgences (FEMA) a été autorisée à coordonner les secours en cas de catastrophe à partir du 22 août et se poursuivant indéfiniment.[34] Plus de 3 900 membres du personnel de la FEMA ont été déployés ou déjà dans l'État pour aider aux efforts de rétablissement.[35] Le Garde nationale d'Hawaï placé 280 membres en service actif - dont 120 ont déjà répondu à la Kīlauea volcan - en alerte pour les efforts de secours. 3.000 autres membres du personnel de l'État Garde nationale de l'armée et Garde nationale aérienne étaient disponibles sur demande.[36] Le Croix Rouge a ouvert 36 abris dans tout l'État, avec 825 personnes qui les utilisaient au moment où l'ouragan est arrivé.[37]

Impacter

L'ouragan Lane a produit des pluies record dans les îles hawaïennes. Les inondations et les glissements de terrain qui en ont résulté ont causé d'importants dégâts et un décès.[1][38] Plus de 3 000 réclamations d'assurance pour dommages ont été déposées dans tout l'État et les pertes économiques totales ont dépassé 250 millions de dollars.[39]

La grande île

Des inondations généralisées se sont produites dans toute la grande île, de nombreuses rivières devenant des torrents

Bien que Hurricane Lane soit resté à l'ouest de la grande île, d'énormes quantités de pluie ont frappé les régions de l'est de l'île du 22 au 26 août.[1] Les accumulations étaient les plus importantes le long des pentes orientales de Mauna Loa avec un maximum de 58 pouces (1473 mm) aux chutes Kahūnā en Parc d'État d'Akaka Falls, tel que mesuré par une station météorologique privée.[40][41] Cela a fait de Lane le cyclone tropical le plus humide jamais enregistré dans l'État d'Hawaï, dépassant le sommet précédent de 1300 mm (52 ​​po) pendant Ouragan Hiki en 1950.[41] Le total des précipitations maximales de Lane était également le deuxième plus élevé enregistré à partir d'un cyclone tropical dans le États-Unis, surpassé seulement par Ouragan Harvey l'année précédente.[42] Hilo a connu sa période de trois jours la plus humide jamais enregistrée avec 31,85 po (809 mm) de précipitations observées; 15 pouces (380 mm) sont tombés le 24 août seulement, marquant le cinquième jour le plus humide de l'histoire enregistrée de la ville.[43] Les accumulations supplémentaires totales de tempête comprennent 49,48 po (1257 mm) à Waiākea-Uka, 48,52 po (1232 mm) au USGS Saddle Quarry station, et 48,13 pouces (1223 mm) à la station d'expérimentation Waiakea à Hilo.[41] Le long de la en éruption Volcan Kīlauea, la pluie a provoqué des chutes de pierres mineures. La nature poreuse de la roche volcanique et de la terre dans le District de Puna a servi à atténuer la quantité de ruissellement.[44]

Les inondations ont fermé de nombreuses routes à l'échelle de l'île, y compris des portions des routes 11 et 19 le long de la Route de ceinture.[45] Plusieurs glissements de terrain ont couvert des parties du Autoroute Akoni Pule. À Hilo et dans les environs, les rivières gonflées ont inondé les maisons et 100 personnes ont dû être secourues dans le lotissement de Reeds Island.[43] L'eau a atteint une profondeur de 1,5 m le long de la rue Kaiulani.[46] Six salles de classe à École primaire Waiakea également inondé,[47] comme une grande partie du Hilo Bayfront. Résidents de Acres hawaïens ont été contraints d'abandonner leurs voitures sur des routes inondées et des glissements de terrain ont détruit deux maisons.[43][48] Les pompes d'égout débordantes ont déversé 9 000 000 gallons américains (34 000 000 L) d'eaux usées dans Hilo Bay.[48] Un petit trombe s'est produit au large de Paukaa le 23 août.[49] Dans toute la grande île, 3 maisons ont été détruites, 23 maisons et 3 entreprises ont subi d'importants dommages dus aux inondations, tandis que 113 autres maisons et 17 entreprises ont subi des dommages mineurs.[50] Dans Kurtistown, une bonsaï la pépinière a perdu 3 à 5 millions de dollars en stocks perdus, dont 100 arbres qualifiés de «de classe mondiale».[51] Les pannes de courant ont affecté 4 500 clients dans toute l'île.[52] Les dommages aux infrastructures publiques ont dépassé 20 millions de dollars.[46]

Maui et Molokaʻi

Carte des totaux de précipitations de Hurricane Lane à travers les principales îles hawaïennes.
Des pluies torrentielles sont tombées sur les îles hawaïennes, avec des accumulations de plus de 1 300 mm sur les pentes orientales de la grande île.

Avant l'arrivée de Lane à Maui, les zones occidentales de l'île souffraient d'un la sécheresse. Le relief montagneux de l'île se traduit par de forts gradients de précipitations pendant les mois d'été, limitant les précipitations le long des pentes occidentales et les améliorant sur les pentes orientales. À l'approche de Lane le 23 août, un débit accru qui lui est associé et une crête au nord ont produit des vents forts et secs dans l'ouest de Maui.[1] Des vents soutenus ont atteint 71 km / h (44 mi / h) en Makawao ce jour-là.[53] Les vents violents ont abattu des arbres et des lignes électriques, coupant l'électricité à 11450 clients à travers Maui et Molokai.[54] Des lignes électriques tombées en panne ont empêché les résidents évacués de rentrer chez eux à la suite de la tempête.[55] Les incendies se sont déclenchés dans les zones avec des broussailles sèches et ont augmenté rapidement, attisés par des rafales de vent estimées à 60–80 mph (97–129 km / h).[56] Le plus grand des incendies s'est produit dans la vallée de Kauaula, brûlant 2800 acres (11 km2) et blessant deux personnes, l'une en raison de brûlures et une autre en raison de l'inhalation de fumée.[57][58][59] Les pompiers observés tourbillons de feu aussi haut que 30 pieds (9,1 m).[60] Six cents personnes ont été évacuées en raison des incendies de forêt dans l'ensemble, dont certaines d'un abri contre les ouragans.[44][61] L'incendie a détruit 22 maisons, laissant 60 personnes sans abri; il a également brûlé 30 véhicules.[59] Les flammes ont atteint la piste de terrain à Lycée Lahainaluna.[58] Les dommages causés à eux seuls par l'incendie de la vallée de Kauaula se sont élevés à 4,3 millions de dollars.[56] Un deuxième feu s'est enflammé près du Centre civique de Lahaina,[57] brûlant 800 acres (3,2 km2) et une maison à Kaanapali.[57][58] Vingt-six évacués séjournant à École intermédiaire Lahaina ont été forcés de déménager en raison de l'incendie.[58] Une douzaine d'entreprises agricoles et d'agriculteurs ont subi des centaines de milliers de dollars de pertes à cause des incendies, certains ayant perdu une grande partie de leurs récoltes et de leur équipement. Une ferme de cacao a subi une défoliation totale de ses arbres à cause des vents violents. Le Centre d’enseignement agricole de Ku’ia a perdu 60 pour cent de sa récolte et 40 pour cent de son infrastructure.[62] Un troisième incendie s'est produit près de Maalaea, bien qu'il ait brûlé sans incident.[60] Les conditions défavorables ont empêché les pompiers d'utiliser des hélicoptères et les routes difficiles ont ralenti le temps de réponse.[60] Une fois que les vents de Lane se sont calmés le 26 août, les pompiers ont pu contenir les flammes.[58] La cause des incendies n'a jamais été déterminée;[60] Cependant, le Département de police du comté de Maui déterminé incendie criminel n'était pas impliqué.[57]

Les précipitations à Maui sont tombées principalement le 25 août,[44] avec une accumulation maximale de 25,58 po (650 mm) à West Wailuaiki. Aéroport de Hana et Haiku tous deux ont observé environ 10,5 po (270 mm) de pluie.[41] Les pluies ont aidé les pompiers à contenir les feux de brousse.[44] Plusieurs glissements de terrain se sont produits le long de la Hana et Kahekili autoroutes. Un pont le long de l'ancien près Keʻanae a été dépassé par 3 pi (0,91 m) d'eau, endommageant un parapet et une partie de la fondation. Environ 25 panneaux le long de la Contournement de Lahaina ont été emportés ou brûlés. Dans Lahaina, le centre aquatique local a subi des dommages mineurs.[54] UNE ponceau l'échec près de Haiku a provoqué la formation d'un gouffre environ 20 pi (6,1 m) de profondeur.[54][63] Trois résidences, chacune avec une famille à la maison, ont été laissées isolées.[63] Les coûts de réparation associés au gouffre ont atteint entre 2 et 2,5 millions de dollars.[57]

Kauaʻi et Oʻahu

Des précipitations torrentielles sont tombées sur Kauaʻi entre le 27 et le 28 août avec une accumulation maximale de 34,78 po (883 mm) Mont Waialeale.[64] Les rivières et les ruisseaux ont gonflé en raison des fortes pluies, en particulier dans les vallées de Wainiha et de Hanalei;[64] les eaux ont submergé les routes et taro patchs. Dans Koloa, un homme s'est noyé après avoir sauté dans une rivière pour sauver un chien.[38] L'eau et les débris ont forcé des fermetures de routes le long de Autoroute Kūhiō. Les inondations ont également affecté École primaire Hanalei, ce qui a entraîné le licenciement précoce des étudiants. Des vents violents atteignant 89 km / h en Wainiha, a provoqué des pannes de courant.[65][66] Certaines des zones les plus durement touchées ont été précédemment touchées par inondations record en avril.[65]

Les mêmes bandes pluviales qui ont affecté Kauaʻi ont atteint Oʻahu dans la matinée du 28 août; les précipitations ont atteint 249 mm en Moanalua. Le Ruisseau Kalihi débordé le long de la Autoroute Kamehameha,[64] et le Canal Ala Wai rues inondées de Waikiki.[67] Les eaux de crue ont bloqué des portions de Likelike Highway dans Kalihi et Kanehoe.[68] Les vents violents ont causé des dommages mineurs, principalement limités aux arbres tombés et aux clôtures.[69] Une maison a subi des dommages au toit Makiki et des pannes de courant se sont produites Kaimuki.[70][71] Des feux de broussailles se sont enflammés sur certaines parties d'Oʻahu mais n'ont pas été destructeurs.[44] Les houles prolongées et dommageables de Hurricanes Lane, Olivia, et normand causé une érosion importante le long de la rive nord d'Oʻahu.[72]

Conséquences

Une route couverte de terre et de débris végétatifs d'un glissement de terrain
De nombreux glissements de terrain à travers l'État ont bloqué les routes et perturbé les déplacements.

Bénévoles de Toutes les mains et tous les cœurs, Équipe Rubicon, et Secours en cas de catastrophe baptiste du sud aidé les résidents à nettoyer les dommages causés par les inondations et à éliminer les moisissures.[73] Le 29 août, le Banque centrale du Pacifique a annoncé un nouveau programme de prêts en cas de catastrophe qui fournirait 1 000 à 10 000 dollars aux candidats éligibles.[57] Les autorités ont conseillé aux résidents de rester hors des eaux côtières entre Côte de Hāmākua et Laupāhoehoe le long de la grande île le 4 septembre en raison du ruissellement et des déversements d'eaux usées dans la baie de Hilo.[74][75] Le président Trump a signé une déclaration de catastrophe le 27 septembre pour tous les comtés à l'exception d'Honolulu, permettant la distribution de fonds fédéraux. La FEMA a finalement fourni environ 10 millions de dollars d'aide publique.[76] Foodland Hawaï et Western union fourni jusqu'à 40 000 dollars à la Croix-Rouge américaine d'Hawaï.[77]

La restauration de l'électricité a été initialement compliquée par des routes couvertes de débris et des zones incendiées interdites. La Maui Electric Company a engagé des travailleurs de la Hawaiian Electric Company pour accélérer les réparations. Six poteaux fournissant de l'électricité à Lahaina devaient être remplacés.[54] Le Conseil du comté d'Hawaï a réaffecté 10 millions de dollars de son budget à la réparation des installations du comté. Les coûts de réparation des routes et des ponts endommagés dans les zones orientales de l'île ont atteint environ 35 millions de dollars.[78] Cinq sections de remblais le long de la route de la ceinture devaient être renforcées avec de la maçonnerie. Un glissement de terrain près de Papaikou a incité la création d'un mur stabilisé mécaniquement. Les équipages ont également stabilisé les fondations du pont de Kapue. Un ruissellement excessif a endommagé les systèmes de drainage Route 200. La réhabilitation des routes endommagées s'est achevée en avril 2019.[79]

À Maui, les incendies se sont avérés être la conséquence la plus dommageable de l'ouragan. Le 30 août, la coopérative de crédit fédérale du comté de Maui a ouvert des programmes de secours aux victimes des incendies de Lahaina.[80] La division Maui de Habitat pour l'humanité aidé les résidents à reconstruire leur maison en achetant des appareils électroménagers et en offrant des rabais aux fournisseurs, notamment pour le bois d'œuvre.[60] Plusieurs entreprises locales ont fait un don à l'agence.[81] Deux groupes de restaurants, Na Hoaloha ‘Ekolu et Old Lahaina Lu’au, ont fait don de 50 000 dollars et 10 000 dollars respectivement; l'ancien groupe a également organisé une collecte de fonds le 13 octobre au cours de laquelle 20 pour cent des ventes de quatre restaurants seraient reversés à Habitat pour l'humanité.[82] Un résident de Honokowai a organisé une collecte de fonds Facebook qui a reçu plus de 150 000 $ en dons. Le Bureau des affaires hawaïennes a approuvé un financement de 35 000 dollars pour 20 familles - 2 000 dollars chacune pour 11 familles et 1 000 dollars chacune pour 9 autres. Cependant, aucune aide n'avait été distribuée un an après les incendies.[60] Un concert-bénéfice le 21 octobre a permis de recueillir 50 000 $, distribués également à dix familles qui n'avaient pas d'assurance ou d'autres moyens d'aide financière.[56] Sur les onze maisons détruites dans la vallée de Kauaula, une seule a été reconstruite en août 2019. D'autres résidents sont restés aux soins de parents ou au refuge pour sans-abri de Ka Hale A Ke Ola.[60]

La combinaison de l'éruption du Kīlauea et de l'ouragan Lane a eu un impact négatif sur le tourisme. Bien que le nombre de visiteurs ait augmenté par rapport à 2017, poursuivant une tendance à long terme, l'augmentation de 1,4% était la plus faible depuis mai 2016.[83] À Maui, le taux d'occupation des hôtels a chuté de 4,1% et les dépenses globales des visiteurs ont chuté de 2,6% en août 2018 par rapport à août 2017.[83][84] Le tourisme de l'île est revenu à des niveaux normaux début septembre.[85]

Voir également

Remarques

  1. ^ Tous les vents sont soutenus pendant une minute, sauf indication contraire.
  2. ^ Toutes les valeurs monétaires sont en 2018dollars américains sauf indication contraire.
  3. ^ Le Centre national des ouragans est le Centre météorologique spécialisé régional pour le nord-est de l'océan Pacifique à partir de la côte de Amérique centrale ouest jusqu'à 140 ° O.[3]
  4. ^ Le Centre des ouragans du Pacifique central est le Centre météorologique régional spécialisé pour le centre de l'océan Pacifique entre 140 ° O et 180°.[3]

Les références

  1. ^ une b c e F g h je j k l m n o p q r s t u v w Beven, John; Wroe, Derek (16 décembre 2019). Hurricane Lane (PDF) (Signaler). Rapport sur les cyclones tropicaux. Centre national des ouragans et Centre des ouragans du Pacifique central. Récupéré 9 janvier 2020.
  2. ^ Roberts, Dave (14 août 2018). Archive des perspectives graphiques NHC (Signaler). Centre national des ouragans. Archivé de l'original le 21 août 2018. Récupéré 18 août 2018.
  3. ^ une b Landsea, Christopher (2014). "Sujet: F1) Quelles régions du globe ont des cyclones tropicaux et qui est responsable des prévisions là-bas?". Centre national des ouragans. L'administration nationale des océans et de l'atmosphère. Archivé de l'original le 13 novembre 2012. Récupéré 3 mai, 2020.
  4. ^ Blake, Eric (15 août 2018). Discussion sur la voie des tempêtes tropicales numéro 3 (Signaler). Centre national des ouragans. Archivé de l'original le 22 août 2018. Récupéré 18 août 2018.
  5. ^ Blake, Eric (15 août 2018). Discussion sur la voie des tempêtes tropicales numéro 4 (Signaler). Centre national des ouragans. Récupéré Le 2 mai, 2020.
  6. ^ une b Stewart, Stacy (17 août 2018). Numéro de discussion sur la voie de l'ouragan 9 (Signaler). Centre national des ouragans. Archivé à partir de l'original le 2 avril 2019. Récupéré 24 juillet 2019.
  7. ^ Avila, Lixion A. (18 août 2018). Numéro de discussion 14 sur la voie de l'ouragan (Signaler). Centre national des ouragans. Archivé de l'original le 21 août 2018. Récupéré 24 juillet 2019.
  8. ^ Brown, Eric; Latto, Andrew (19 août 2018). Numéro de discussion de la voie de l'ouragan 16 (Signaler). Centre national des ouragans. Récupéré 24 juillet 2019.
  9. ^ Powell, Jeff (19 août 2019). Numéro de discussion sur la voie de l'ouragan 17 (Signaler). Centre des ouragans du Pacifique central. Archivé de l'original le 24 juillet 2019. Récupéré 24 juillet 2019.
  10. ^ une b Ballard, Richard (19 août 2019). Numéro de discussion sur la voie de l'ouragan 18 (Signaler). Centre des ouragans du Pacifique central. Archivé de l'original le 24 juillet 2019. Récupéré 24 juillet 2019.
  11. ^ Houston, Sam (20 août 2019). Numéro de discussion sur la voie de l'ouragan 22 (Signaler). Centre des ouragans du Pacifique central. Archivé de l'original le 24 juillet 2019. Récupéré 24 juillet 2019.
  12. ^ Ballard, Richard (20 août 2019). Numéro de discussion 24 sur la voie de l'ouragan (Signaler). Centre des ouragans du Pacifique central. Archivé de l'original le 24 juillet 2019. Récupéré 24 juillet 2019.
  13. ^ Birchard, Tom (21 août 2019). Numéro de discussion sur la voie de l'ouragan 26 (Signaler). Centre des ouragans du Pacifique central. Archivé de l'original le 24 juillet 2019. Récupéré 24 juillet 2019.
  14. ^ Powell, Jeff (22 août 2019). Numéro de discussion sur la voie de l'ouragan 31 (Signaler). Centre des ouragans du Pacifique central. Archivé de l'original le 24 juillet 2019. Récupéré 24 juillet 2019.
  15. ^ Ballard, Richard (23 août 2019). Numéro de discussion 34 de la voie de l'ouragan (Signaler). Centre des ouragans du Pacifique central. Archivé de l'original le 24 juillet 2019. Récupéré 24 juillet 2019.
  16. ^ Birchard, Tom (23 août 2019). Numéro de discussion de la voie de l'ouragan 36 (Signaler). Centre des ouragans du Pacifique central. Archivé de l'original le 24 juillet 2019. Récupéré 24 juillet 2019.
  17. ^ Ballard, Richard (24 août 2019). Numéro de discussion de la voie de l'ouragan 38 (Signaler). Centre des ouragans du Pacifique central. Archivé de l'original le 24 juillet 2019. Récupéré 24 juillet 2019.
  18. ^ Ballard, Richard (24 août 2019). Numéro de discussion de la voie de l'ouragan 41 (Signaler). Centre des ouragans du Pacifique central. Archivé de l'original le 24 juillet 2019. Récupéré 24 juillet 2019.
  19. ^ Ballard, Richard (25 août 2019). Discussion sur la voie des tempêtes tropicales numéro 43 (Signaler). Centre des ouragans du Pacifique central. Archivé de l'original le 24 juillet 2019. Récupéré 24 juillet 2019.
  20. ^ Houston, Sam (25 août 2019). Discussion sur la voie des tempêtes tropicales numéro 44 (Signaler). Centre des ouragans du Pacifique central. Archivé de l'original le 24 juillet 2019. Récupéré 24 juillet 2019.
  21. ^ Burke, Robert (26 août 2019). Discussion sur la voie des tempêtes tropicales numéro 46 (Signaler). Centre des ouragans du Pacifique central. Archivé de l'original le 24 juillet 2019. Récupéré 24 juillet 2019.
  22. ^ Burke, Robert (27 août 2019). Discussion sur la voie de la dépression tropicale numéro 51 (Signaler). Centre des ouragans du Pacifique central. Archivé de l'original le 24 juillet 2019. Récupéré 24 juillet 2019.
  23. ^ Birchard, Tom (27 août 2019). Numéro de discussion 53 sur la voie des tempêtes tropicales (Signaler). Centre des ouragans du Pacifique central. Archivé de l'original le 24 juillet 2019. Récupéré 24 juillet 2019.
  24. ^ une b c Bureau du service météorologique national à Honolulu, Hawaï [@NWSHonolulu] (31 août 2018). "Merci de l'avoir signalé. La circulation qui était associée à Lane s'est dissipée il y a plusieurs jours et a été absorbée par le même bas niveau supérieur responsable de cette caractéristique. Cette caractéristique est maintenant un faible coup de vent subtropical, mais nous continuerons à garder un un œil dessus! " (Tweet). Récupéré 2 septembre 2018 - via Twitter.
  25. ^ Donaldson, Peter (29 août 2019). Discussion post-cyclonique sur la voie tropicale numéro 59 (Signaler). Centre des ouragans du Pacifique central. Archivé de l'original le 24 juillet 2019. Récupéré 24 juillet 2019.
  26. ^ Koren, Marina (22 août 2018). "La plus grande menace d'ouragan d'Hawaï depuis plus de deux décennies". L'Atlantique. Récupéré 19 avril 2020.
  27. ^ Kelleher, Jennifer Sinco (22 août 2018). "Les gens attrapent des ramen, de l'eau alors que l'ouragan se dirige vers Hawaï". KIRO7. Archivé de l'original le 21 août 2018. Récupéré 22 août 2018.
  28. ^ "Plusieurs compagnies aériennes annulent des vols à destination et en provenance des aéroports d'Honolulu et de Kahului". Annonceur vedette d'Honolulu. 24 août 2018. Archivé de l'original le 25 août 2018. Récupéré 1er septembre 2018.
  29. ^ Gomes, Andrew (23 août 2018). "Les ports de Big Isle ferment, d'autres pourraient suivre". Annonceur vedette d'Honolulu. Archivé de l'original le 24 août 2018. Récupéré 1er septembre 2018.
  30. ^ "De nombreux parcs et sentiers de randonnée à Hawaï doivent être fermés avant Hurricane Lane". Annonceur vedette d'Honolulu. 22 août 2018. Archivé de l'original le 23 août 2018. Récupéré 1er septembre 2018.
  31. ^ Olson, Wyatt (22 août 2018). "La marine et l'armée de l'air évacuent les navires et les aéronefs de la trajectoire de l'ouragan à destination d'Hawaï". Étoiles et rayures. Activité médiatique de la défense. Archivé de l'original le 23 août 2018. Récupéré 23 août 2018.
  32. ^ Cole, William (22 août 2018). "Les navires et sous-marins de Pearl Harbor prennent la mer avant Lane". Annonceur vedette d'Honolulu. Archivé de l'original le 2 septembre 2018. Récupéré 1er septembre 2018.
  33. ^ Cole, William (21 août 2018). "Les excursions en bateau du mémorial de l'Arizona suspendues en raison de l'ouragan Lane". Annonceur vedette d'Honolulu. Archivé de l'original le 2 septembre 2018. Récupéré 1er septembre 2018.
  34. ^ "Le président Donald J. Trump approuve la déclaration d'urgence d'Hawaï". La maison Blanche. 23 août 2018. Archivé de l'original le 23 août 2018. Récupéré 24 août 2018.
  35. ^ Hurley, Timothy (31 août 2018). "La réponse fédérale à l'ouragan Lane n'est que le début'". Annonceur vedette d'Honolulu. Archivé de l'original le 31 août 2018. Récupéré 1er septembre 2018.
  36. ^ Cole, William; Reardon, Dave (25 août 2018). "Groupe de travail militaire en service actif, la Garde nationale est prête pour Lane". Annonceur vedette d'Honolulu. Archivé à partir de l'original le 1 septembre 2018. Récupéré 1er septembre 2018.
  37. ^ Essoyan, Susan; Pang, Gordon Y.K. (24 août 2018). "Plus de 800 personnes évacuent de l'ouragan". Annonceur vedette d'Honolulu. Archivé de l'original le 2 septembre 2018. Récupéré 1er septembre 2018.
  38. ^ une b "1 mort de la tempête d'Hawaï Lane rapportée sur Kauai". Associated Press. 29 août 2018. Archivé à partir de l'original le 28 mars 2020. Récupéré 30 août 2018.
  39. ^ Récapitulatif des catastrophes mondiales: décembre 2018 (PDF) (Signaler). AON Benfield. Décembre 2018. p. 9. Archivé (PDF) à partir de l'original le 1 février 2019. Récupéré 28 mars 2020.
  40. ^ Roth, David (2019). «Hurricane Lane - 22-27 août 2018». Centre de prévisions météorologiques. Archivé à partir de l'original le 24 juillet 2019. Récupéré 24 juillet 2019.
  41. ^ une b c Kodama, Kevin (27 août 2018). Lane bat peut-être le record de précipitations des cyclones tropicaux à Hawaii (Déclaration d'information publique). Bureau du service météorologique national à Honolulu, Hawaï. Archivé de l'original le 28 août 2018. Récupéré 27 août 2018.
  42. ^ Currie, Kristen (19 septembre 2019). "La tempête tropicale Imelda 7e cyclone tropical le plus humide jamais enregistré aux États-Unis". Kxan. NBC. Archivé à partir de l'original le 25 mars 2020. Récupéré 25 mars, 2020.
  43. ^ une b c "Les inondations" catastrophiques "de Lane laissent derrière eux de gros dégâts sur Big Island". Nouvelles d'Hawaï maintenant. 25 août 2018. Archivé de l'original le 29 août 2018. Récupéré 30 août 2018.
  44. ^ une b c e Thiessen, Mark (26 août 2018). "Lane a apporté des pluies record à Hawaï, mais a perdu son coup". Nouvelles d'Hawaï maintenant. Associated Press. Archivé de l'original le 31 août 2018. Récupéré 30 août 2018.
  45. ^ "La voie de la tempête tropicale a un impact sur les routes à travers l'État". Nouvelles d'Hawaï maintenant. 25 août 2018. Archivé de l'original le 31 août 2018. Récupéré 30 août 2018.
  46. ^ une b "Détails de l'événement: Flash Flood". Centres nationaux d'information sur l'environnement. Bureau du service météorologique national à Honolulu, Hawaï. 2018. Récupéré 24 juillet 2019.
  47. ^ Kelleher, Jennifer Sinco (27 août 2018). "Évaluation des dommages causés par la tempête tropicale en cours". Nouvelles d'Hawaï maintenant. Associated Press. Archivé de l'original le 31 août 2018. Récupéré 30 août 2018.
  48. ^ une b Dayton, Kevin (29 août 2018). "Les équipes se déploient pour évaluer les dégâts causés par la tempête à Hilo". Annonceur vedette d'Honolulu. Archivé de l'original le 30 août 2018. Récupéré 30 août 2018.
  49. ^ "La trombe d'eau se forme au large de Hilo alors que l'ouragan Lane passe sur l'île d'Hawaï". KHON2. 23 août 2018. Archivé de l'original le 2 septembre 2018. Récupéré 1er septembre 2018.
  50. ^ Dayton, Kevin (30 août 2018). "Les rapports de dommages causés par les inondations sont à la hausse". Annonceur vedette d'Honolulu. Archivé de l'original le 30 août 2018. Récupéré 30 août 2018.
  51. ^ Callis, Tom (2 septembre 2018). "'Si vous ne souriez pas, vous allez pleurer ': Le propriétaire d'une pépinière de bonsaï déplore les pertes causées par les fortes pluies.. Hawaii Tribune-Herald. Archivé de l'original le 3 septembre 2018. Récupéré 2 septembre 2018.
  52. ^ Mai, HJ (24 août 2018). "Plus de 13 000 clients de Hawaiian Electric restent sans électricité en raison de l'ouragan Lane". Nouvelles des affaires du Pacifique. Récupéré 3 mai, 2020.
  53. ^ Rapport préliminaire de tempête locale (Signaler). Bureau du service météorologique national à Honolulu, Hawaï. 23 août 2018. Archivé de l'original le 2 septembre 2018. Récupéré 1er septembre 2018.
  54. ^ une b c Perry, Brian (26 août 2018). «Après la voie: la tempête déverse de fortes pluies, laisse des pannes de courant, des routes endommagées». Les nouvelles de Maui. Récupéré 3 mai, 2020.
  55. ^ Miller, Susan. "Après la sortie de Lane, des averses torrentielles, de nouvelles inondations sont un problème à Hawaï". USA aujourd'hui. Archivé de l'original le 26 août 2018. Récupéré 27 août 2018.
  56. ^ une b c Tanji, Melissa (30 janvier 2019). "Des cadeaux pour aider à reconstruire des maisons, des vies". Les nouvelles de Maui. Récupéré 4 mai 2020.
  57. ^ une b c e F Tanji, Melissa (29 août 2018). "Les dommages de Maui's Lane pourraient s'élever à des millions de dollars pour des réparations". Les nouvelles de Maui. Archivé de l'original le 29 août 2018. Récupéré 30 août 2018.
  58. ^ une b c e Thiessen, Mark (26 août 2018). "Les pompiers ont entièrement maîtrisé les incendies de forêt de West Maui qui ont laissé des traces importantes de dégâts". Nouvelles d'Hawaï maintenant. Associated Press. Archivé de l'original le 31 août 2018. Récupéré 30 août 2018.
  59. ^ une b "Détails de l'événement: Wildfire". Centres nationaux d'information sur l'environnement. Bureau du service météorologique national à Honolulu, Hawaï. 2018. Récupéré 24 juillet 2019.
  60. ^ une b c e F g Uechi, Colleen (24 août 2019). "Lahaina Fires: un an plus tard". Les nouvelles de Maui. Récupéré 4 mai 2020.
  61. ^ Bidgood, Jess (24 août 2018). "Hurricane Lane est rétrogradé en tempête tropicale, mais Hawaï fait face à une menace d'inondation". New York Times. Archivé de l'original le 24 août 2018. Récupéré 25 août 2018.
  62. ^ Sugidono, Chris (19 septembre 2018). "Les incendies de W. Maui font des ravages sur les agriculteurs". Les nouvelles de Maui. Récupéré 4 mai 2020.
  63. ^ une b Young, Pamela (28 août 2018). "Certains résidents de l'arrière-pays de Maui restent bloqués par un gouffre géant". KHON. Archivé de l'original le 31 août 2018. Récupéré 28 août 2018.
  64. ^ une b c Kodama, Kevin (29 août 2018). Total de pluie final de l'événement d'inondation de voie sur Kauai et Oahu (Signaler). Bureau du service météorologique national à Honolulu, Hawaï. Archivé de l'original le 1 septembre 2018. Récupéré 1er septembre 2018.
  65. ^ une b «De fortes pluies sur la rive nord de Kauai rappellent les inondations historiques d'avril». KHON2. 27 août 2018. Archivé à partir de l'original le 28 mars 2020. Récupéré 30 août 2018.
  66. ^ Rapport préliminaire de tempête locale (Signaler). Bureau du service météorologique national à Honolulu, Hawaï. 24 août 2018. Archivé de l'original le 1 septembre 2018. Récupéré 1er septembre 2018.
  67. ^ "Détails de l'événement: inondation côtière". Centres nationaux d'information sur l'environnement. Bureau du service météorologique national à Honolulu, Hawaï. 2018. Récupéré 24 juillet 2019.
  68. ^ "Détails de l'événement: Flash Flood". Centres nationaux d'information sur l'environnement. Bureau du service météorologique national à Honolulu, Hawaï. 2018. Récupéré 24 juillet 2019.
  69. ^ "Détails de l'événement: ouragan". Centres nationaux d'information sur l'environnement. Bureau du service météorologique national à Honolulu, Hawaï. 2018. Récupéré 24 juillet 2019.
  70. ^ "Détails de l'événement: ouragan". Centres nationaux d'information sur l'environnement. Bureau du service météorologique national à Honolulu, Hawaï. 2018. Récupéré 24 juillet 2019.
  71. ^ "Détails de l'événement: ouragan". Centres nationaux d'information sur l'environnement. Bureau du service météorologique national à Honolulu, Hawaï. 2018. Récupéré 24 juillet 2019.
  72. ^ Schenfeld, Nikki (3 août 2019). "1 an plus tard: les propriétaires de la rive nord tentent de gérer l'érosion des plages avant la houle des ouragans". KHON2. Récupéré 4 mai 2020.
  73. ^ Salmons, Stephanie (6 septembre 2018). "Sortir de" tous les trucs moisis ": des bénévoles aident les résidents à se remettre des inondations". Hawaï Tribune-Herald. Archivé de l'original le 6 septembre 2018. Récupéré 7 septembre 2018.
  74. ^ "Avis concernant les eaux brunes publié pour certaines côtes de l'île d'Hawaï". Nouvelles d'Hawaï maintenant. 4 septembre 2018. Archivé de l'original le 7 septembre 2018. Récupéré 8 septembre 2018.
  75. ^ "Le département de la santé publie un avis sur les eaux brunes". Hawaii Tribune-Herald. 4 septembre 2018. Archivé de l'original le 8 septembre 2018. Récupéré 8 septembre 2018.
  76. ^ «Hawaii Hurricane Lane (DR-4395)». Agence fédérale de gestion des urgences. 27 septembre 2018. Récupéré 4 mai 2020.
  77. ^ "Foodland et Western Union offrent un soutien". Les nouvelles de Maui. 14 septembre 2018. Récupéré 4 mai 2020.
  78. ^ "Le comté d'Hawaï retarde les projets de transport pour payer les réparations de l'ouragan Lane". Annonceur vedette d'Honolulu. 21 septembre 2018. Archivé à partir de l'original le 24 juillet 2019. Récupéré 24 juillet 2019.
  79. ^ "Les réparations de l'autoroute Big Isle se terminent après l'éruption du volcan Kilauea et la voie de l'ouragan". Annonceur vedette d'Honolulu. 1er avril 2019. Archivé à partir de l'original le 24 juillet 2019. Récupéré 24 juillet 2019.
  80. ^ "Une coopérative de crédit pour aider Tropical Storm Lane, victimes des incendies". Les nouvelles de Maui. 30 août 2018. Récupéré 4 mai 2018.
  81. ^ "Subventions". Les nouvelles de Maui. 27 janvier 2019. Récupéré 4 mai 2020.
  82. ^ "Un groupe de restaurants, Na Hoaloha 'Ekolu, aide les victimes de l'ouragan avec un don et une collecte de fonds". Les nouvelles de Maui. 30 septembre 2018. Récupéré 4 mai 2020.
  83. ^ une b Perry, Brian (29 septembre 2018). "L'ouragan Lane a anéanti certains voyages en août". Les nouvelles de Maui. Récupéré 4 mai 2020.
  84. ^ Imada, Lee (25 septembre 2018). "L'ouragan Lane a eu un impact sur le tourisme d'août à Maui". Les nouvelles de Maui. Récupéré 4 mai 2020.
  85. ^ Perry, Brian (2 septembre 2018). "Fonctionnaires: ouragan, les incidences du tourisme des incendies semblent légères". Les nouvelles de Maui. Récupéré 4 mai 2020.

Liens externes

Cet article incorporematériel du domaine public à partir de sites Web ou de documents du Service météorologique national.

Pin
Send
Share
Send